Accueil » Le Jazz » Histoire du Jazz » Les tendances actuelles du jazz

Les tendances actuelles du jazz

Le jazz est né dans le Sud des États-Unis, principalement dans la communauté afro-américaine, au début du 20ème siècle. Il s’est rapidement développé pour devenir une musique populaire à travers le pays, puis dans le monde entier. Au fil des années, le jazz a connu de nombreuses évolutions, du swing des années 1930 et 1940 à l’avant-garde des années 1960 et 1970 en passant par le jazz fusion des années 1980 et 1990. Aujourd’hui, le jazz continue d’évoluer pour répondre aux attentes d’un public toujours plus large et diversifié.

Les tendances actuelles du jazz

Jazz contemporain

Le jazz contemporain est un genre qui explore de nouvelles sonorités, en s’inspirant de la musique classique, de la pop, du rock ou encore du hip-hop. Les artistes de jazz contemporain cherchent à créer une musique accessible, mais aussi sophistiquée et innovante. Parmi les artistes phares de ce genre, on peut citer Robert Glasper, Esperanza Spalding ou encore Christian Scott.

Nouveau jazz traditionnel

Le nouveau jazz traditionnel, souvent appelé simplement “néo-bop”, est un retour aux racines du jazz et aux sons du bebop et du hard bop des années 1940 et 1950 : il s’inspire de la tradition du jazz, tout en cherchant à la moderniser. Les artistes de ce genre utilisent fréquemment des instruments acoustiques et privilégient l’improvisation. Parmi les artistes phares de ce genre, on peut citer Kamasi Washington, Gregory Porter ou encore Cecile McLorin Salvant.

Gregory Porter

Gregory Porter est un chanteur de jazz américain né le 4 novembre 1971 à Sacramento, en Californie. Il a commencé à chanter dans des chorales d’église et a poursuivi sa carrière musicale en tant que chanteur de jazz et de soul. Porter a sorti son premier album, “Water”, en 2010 et a depuis sorti six albums studio. Il a remporté plusieurs prix, dont trois Grammy Awards, et est considéré comme l’un des chanteurs de jazz les plus talentueux de sa génération. Parmi ses chansons les plus connues, on peut citer “Liquid Spirit”, “Hey Laura” et “Don’t Lose Your Steam”.

GREGORY PORTER Greatest Hits

Kamasi Washington

Kamasi Washington est un saxophoniste, compositeur et producteur de jazz américain, né le 18 février 1981 à Los Angeles. Il est considéré comme l’un des principaux représentants de la nouvelle génération du jazz contemporain.
La musique de Washington est souvent décrite comme étant engagée politiquement, spirituellement et socialement, reflétant ses propres convictions et son expérience en tant qu’homme noir aux États-Unis. Sa virtuosité au saxophone, sa maîtrise de la composition et son exploration de nouveaux sons et genres font de Kamasi Washington une figure incontournable du jazz contemporain.

Jazz électro

Le jazz électro est un genre qui mélange des éléments de jazz avec des sonorités électroniques. Les artistes de ce genre cherchent à créer une musique dansante, qui peut être écoutée aussi bien chez soi que dans les clubs. Parmi les artistes phares de ce genre, on peut citer Snarky Puppy, Flying Lotus ou encore Shabaka Hutchings.

Snarky Puppy

Snarky Puppy est un groupe de jazz fusion originaire de Brooklyn, New York. Le groupe a été formé en 2004 par le bassiste Michael League et compte actuellement plus de 40 membres réguliers qui collaborent à différents projets. Leur style unique de jazz fusion incorpore des éléments de funk, de soul, de R&B, de gospel et de musique électronique pour créer une musique dynamique et captivante.

Snarky Puppy a remporté trois Grammy Awards consécutifs pour leur musique : en 2014, 2015 et 2016, tous dans la catégorie “Meilleur album instrumental de jazz”. Le groupe est également connu pour ses performances live captivantes, qui impliquent souvent une interaction étroite avec le public.

Flying Lotus

Flying Lotus est un producteur, musicien et réalisateur américain de musique électronique, de hip-hop et de jazz expérimental. De son vrai nom Steven Ellison, il est né le 7 octobre 1983 à Los Angeles, en Californie. Son style unique et innovant a été salué par la critique et l’a conduit à collaborer avec de nombreux artistes renommés tels que Kendrick Lamar, Thom Yorke, Herbie Hancock et Erykah Badu.

Flying Lotus est souvent associé au mouvement “beat scene” de Los Angeles, qui regroupe des artistes expérimentaux et novateurs tels que Gaslamp Killer, Daedelus et Nosaj Thing. Sa musique est souvent complexe et sophistiquée, mélangeant des éléments de hip-hop, de jazz, de musique électronique et de musique expérimentale.

Shabaka Hutchings

Shabaka Hutchings est un saxophoniste, clarinettiste et compositeur britannique né à Londres en 1984.

Il est surtout connu pour sa contribution au jazz contemporain et sa participation à différents groupes de jazz tels que Sons of Kemet, The Comet Is Coming, Shabaka and the Ancestors, et Zed-U. Hutchings est un musicien prolifique et talentueux, reconnu pour son jeu de saxophone énergique et sa capacité à mélanger les influences du jazz, de la musique africaine et des musiques électroniques.

Le jazz électro est une fusion de jazz et de musique électronique, qui a émergé dans les années 1990. Cette fusion musicale a créé un genre qui se caractérise par l’utilisation d’instruments électroniques tels que le synthétiseur, la boîte à rythmes et les samplers. Les artistes de jazz électro utilisent souvent des échantillons de musique, des boucles et des effets électroniques pour créer une musique qui mélange des éléments de jazz traditionnel et de musique électronique.

Leur utilisation de synthétiseurs et d’autres instruments électroniques dans leur musique a créé une nouvelle direction pour le jazz, où la technologie a permis d’explorer de nouveaux sons et textures. Aujourd’hui, le jazz électro continue d’évoluer, avec des artistes comme Robert Glasper, Christian Scott et Kamasi Washington qui intègrent des éléments de musique électronique dans leur musique pour créer une esthétique moderne et originale.

Le jazz électro a été un catalyseur pour une nouvelle génération d’auditeurs qui ont découvert le jazz par le biais de la musique électronique. Cette fusion a créé une nouvelle expérience musicale, où les auditeurs peuvent profiter des rythmes entraînants de la musique électronique tout en appréciant l’harmonie et l’improvisation du jazz. Le jazz électro a également créé une nouvelle opportunité pour les musiciens de jazz d’explorer des textures et des sons modernes, tout en continuant de puiser dans la riche tradition du jazz.

Fusion avec d’autres genres musicaux

Le jazz s’inspire de nombreux autres genres musicaux, et aujourd’hui il est de plus en plus courant de voir des collaborations entre des artistes de jazz et des artistes issus d’autres genres. Par exemple, le jazz et le hip-hop ont souvent été associés, et on peut citer des artistes comme Kendrick Lamar ou Robert Glasper qui ont fusionné ces deux genres avec succès. De même, des artistes de jazz comme Christian Scott ou Makaya McCraven ont collaboré avec des musiciens électroniques pour créer une musique hybride et innovante.

Les collaborations entre artistes de jazz sont également devenues plus fréquentes ces dernières années. Des musiciens de jazz tels que Esperanza Spalding et Herbie Hancock ont collaboré avec des artistes de musique classique pour créer un son qui est à la fois jazz et classique. Les collaborations entre des musiciens de jazz et des artistes d’autres genres musicaux sont également devenues plus courantes, ce qui a permis au jazz de s’ouvrir à de nouveaux publics et ont créé des sons innovants et intéressants.

Des collaborations réussies telles que le groupe Snarky Puppy, qui est un collectif de musiciens de jazz basé à Brooklyn, ont attiré un public plus large et ont contribué à la popularité continue du jazz.

Les défis du jazz actuel

Malgré les nombreuses évolutions qu’a connues le jazz au fil des années, le genre doit encore faire face à la question de sa pérennité. Le jazz a été souvent critiqué pour être un genre musical élitiste et difficile d’accès pour les non-initiés. Les musiciens de jazz doivent travailler pour rendre le jazz plus accessible à un public plus large et pour encourager la prochaine génération de musiciens de jazz.

L’accès à la formation est un défi majeur pour les musiciens de jazz actuels. La formation en jazz est souvent coûteuse et difficile à trouver dans certaines régions du monde. De plus, le jazz doit encore faire face à des problèmes de diversité en termes de genre, de race et d’origine ethnique. Les musiciens de jazz doivent travailler pour rendre le jazz plus accessible et inclusif pour tous.

Enfin, les nouveaux modèles économiques dans l’industrie musicale sont un défi pour le jazz. En effet, avec la multiplication des plateformes de streaming et la baisse des ventes physiques, les artistes de jazz ont de plus en plus de mal à vivre de leur musique. Les droits d’auteur sont souvent insuffisants, et les cachets de concerts sont difficiles à obtenir, en particulier pour les artistes émergents.

Malgré ces défis, le jazz reste un genre musical passionnant et en perpétuelle évolution. Les tendances actuelles, les influences et les collaborations entre artistes permettent au jazz de se réinventer constamment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *