Accueil » Le Jazz » Histoire du Jazz » Le swing des années 1930 et 1940

Le swing des années 1930 et 1940

  • Le swing est un style de jazz qui a émergé dans les années 1920 et s’est développé dans les années 1930 et 1940. C’était un style de musique populaire à l’époque, qui a influencé la culture populaire de l’époque.

    Les origines du swing

    Le jazz et l’ère du swing

    Le swing est une évolution naturelle du jazz, qui a émergé dans les années 1920. Les musiciens ont commencé à jouer avec un tempo plus rapide, des arrangements plus complexes et une utilisation plus fréquente de la section rythmique. Cette nouvelle forme de jazz a séduit les danseurs et a été appelée “swing” en référence à la pulsation régulière et entraînante de la musique.

    Les caractéristiques musicales du swing

    Le swing est caractérisé par un tempo rapide et une section rythmique marquée par la batterie, la contrebasse et le piano. Les cuivres, trompettes, trombones et saxophones, forment la section des instruments mélodiques, qui jouent les thèmes et les solos. Les arrangements sont souvent très sophistiqués, avec des harmonies complexes et des ensembles de cuivres puissants.

    Les orchestres de swing dans les années 1930

    Les Big Bands de la Swing Era

    Les années 1930 ont été marquées par l’explosion des orchestres de swing, également appelés Big Bands. Ces orchestres étaient généralement composés de 10 à 20 musiciens, avec des sections de cuivres, des saxophones, des rythmes et des chanteurs. Les Big Bands ont connu un immense succès auprès du public, et de nombreux musiciens sont devenus des vedettes.

    Les orchestres de Count Basie, Duke Ellington et Benny Goodman

    Parmi les orchestres de swing les plus célèbres, on peut citer celui de Count Basie, Duke Ellington et Benny Goodman. Chacun de ces orchestres avait un son distinctif qui a marqué l’histoire du swing.

    Les clubs de jazz et les concerts de swing

    Le swing a connu une popularité sans précédent dans les années 1930 et 1940, notamment grâce aux clubs de jazz et aux concerts qui se multipliaient à travers les États-Unis. Les clubs de jazz étaient des endroits où les musiciens pouvaient jouer leur musique en toute liberté et les amateurs de jazz pouvaient se retrouver pour danser et écouter leur musique préférée. Certains des clubs de jazz les plus célèbres de l’époque comprenaient le Cotton Club à Harlem, le Savoy Ballroom à New York et le Palomar Ballroom à Los Angeles.

    Les concerts de swing étaient également très populaires et attiraient des foules immenses. En 1938, la célèbre émission de radio “Let’s Dance” a commencé à diffuser des concerts en direct de certains des clubs de jazz les plus populaires du pays. Cette émission de radio a contribué à populariser le swing dans tout le pays et a permis aux musiciens de swing de se faire connaître auprès d’un public beaucoup plus large.

    Le swing et la culture populaire des années 1930 et 1940

    Les danses de swing : le Lindy Hop, le Jitterbug et le Charleston

    Le swing a été popularisé grâce à sa danse éponyme, le Lindy Hop, qui est apparue dans les clubs de jazz dans les années 1920 et 1930.

    Le Lindy Hop

    est une danse en couple qui mélange des mouvements de jazz, de claquettes et de danses africaines. La danse est devenue très populaire et est devenue la danse de choix pour les jeunes de l’époque.

    danseurs de Lindy Hop – 2023

    Le Jitterbug

    est une autre danse de swing très populaire dans les années 1930 et 1940. C’est une danse énergique et acrobatique qui est très rythmée et rapide. Le Jitterbug a été popularisé par les films de l’époque et est devenu très populaire dans les clubs de danse et les bals.

    Couple dansant le Jitterbug

    Le Charleston

    quant à lui, est une danse de la fin des années 1920 qui a également connu un grand succès grâce à son énergie et son rythme rapide. Elle est devenue très populaire dans les clubs de jazz et les spectacles de Broadway.

    Le swing dans le cinéma et la musique populaire

    Le swing a aussi connu un grand succès dans le cinéma et la musique populaire des années 1930 et 1940. De nombreux films de l’époque, tels que “Swing Time” ou “Hellzapoppin”, mettaient en vedette des orchestres de swing et des danseurs de Lindy Hop.

    La musique de swing est devenue vraiment populaire dans la musique populaire de l’époque. Des artistes tels que Louis Armstrong, Duke Ellington et Benny Goodman ont vendu des millions de disques, et leurs chansons étaient régulièrement diffusées à la radio.

    Les radios et le succès commercial du swing

    Les radios ont joué un rôle important dans le succès commercial du swing. Les émissions de radio ont permis aux auditeurs de tout le pays d’écouter de la musique de swing en direct. Les radios ont également contribué à la diffusion de la musique de swing dans le monde entier.

    Le succès commercial du swing a été stimulé par l’industrie musicale. Les maisons de disques ont produit des enregistrements de musique de swing qui ont connu un grand succès commercial. Les concerts de musique de swing ont également attiré des foules importantes et ont contribué à la popularité du swing.

    le swing a été un phénomène culturel important dans les années 1930 et 1940. La musique de swing, les danses de swing et les orchestres de swing ont tous contribué à sa popularité. Le swing a influencé la culture populaire de l’époque, notamment le cinéma et la musique populaire.

    Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *